hero_home

Assurance auto et disruption, info ? Intox ?

David A.
Par David A. - 04/12/18 16:49

La digitalisation des usages et l’évolution des technologies impactent l’ensemble de l’écosystème automobile. Tout comme le téléphone portable est devenu smartphone, l’automobile va devenir une smart car, créant de nouveaux modèles économiques. Producteurs, vendeurs, garagistes, assureurs, tous sont susceptibles d’être soumis à la disruption. Le secteur de l’assurance auto bouge également. Dans l'ère de la voiture connectée, l’assureur doit répondre présent pour être toujours plus proche des attentes de ses assurés.

 

Assurance auto à vie, Tesla en première ligne

 

BLOG_DRIVE_QUANT_TESLA_ASSURANCE

 

Récemment, un des premiers exemples de disruption dans le domaine de l’assurance auto a été Tesla. En attaquant le marché de l’Asie, la firme californienne eut l’idée de proposer des assurances automobiles à vie, en offrant à ses clients des packs de maintenance inclus dans l’achat de la voiture et valables à vie. Les Tesla étaient vendues avec une assurance automobile personnalisée qui intégrait les caractéristiques spécifiques du mode pilote automatique, mais également les coûts de maintenance du véhicule électrique.

Le mode « pilote automatique » étant censé impliquer une baisse de la sinistralité, Tesla estimait logique que ses clients bénéficient d’un ajustement des tarifs. Par ailleurs, on le sait les véhicules électriques ont des coûts de maintenance beaucoup plus faibles que les véhicules thermiques. Tesla a donc choisi d’inclure cette offre dans le prix d’achat de la voiture.

 

BLOG_DRIVE_QUANT_elon-musk

 

Le client a une vision « long terme » du coût de son véhicule et est débarrassé de ces factures mensuelles. Elon Musk, président de la firme, affirmait opportunément non pas chercher à disrupter le marché mais à inciter les assureurs à « pratiquer des tarifs proportionnellement adaptés aux risques d’une Tesla ».

 

"Pay as you Drive" : casse-tête chinois pour les assureurs traditionnels

 

Très populaire en particulier chez les jeunes urbains, l’assurance auto « pay as you drive » pourrait se traduire par « l’assurance au kilomètre ». Vous payez effectivement une cotisation directement dépendante du nombre de kilomètres parcourus.

Votre assureur commence, dans la majorité des cas par vous faire payer en première année le montant correspondant à une prime annuelle fixe. Ensuite ne vous seront facturés que les kilomètres parcourus, le tarif au kilomètre dépendant de votre profil de conducteur : risque, antécédents, bonus-malus etc.

 

Blog_Drive_Quant_pay_as_you_drive

 

Les Avantages de la Formule "Pay As You Drive"

 

Tout d’abord, ce qu’il faut savoir, c’est que pour bénéficier de la majorité des formules « Pay as you drive », vous devrez parcourir moins de 8 000 km par année. Vous économisez entre 20 et 30% par rapport à une prime d’assurance auto classique, et vous disposez des mêmes niveaux de garanties que n’importe quel autre type d’assurance.

Il existe également des assurances dont les montants des primes sont établis en fonction des conditions de conduite : le week-end, en ville ou à la campagne, de nuit… Généralement, vous avez l’obligation d’équiper votre voiture d’un boitier électronique GPS. La pose de ce boitier peut être gratuite ou à votre charge en fonction de la compagnie choisie. Certains assureurs ont également opté pour des solutions connectées de télématiques embarquées via le smartphone comme celles de DriveQuant

Votre smartphone ou le boitier, détecte vos destinations, vos temps de trajets, les types de routes que vous empruntez… En France, la CNIL encadre toutefois la mise en place de ces contrats, en contrôlant la collecte et l’utilisation des données individuelles.

 

Le smartphone va rendre la route plus sûre

 

onboarding_drivequant

 

Une majorité d’assurés veut voir le montant des primes adapté au risque réel. C’est ainsi qu’ont émergé les assurances connectées.

En effet, les systèmes de bonus/malus sont fréquemment remis en cause, les bons conducteurs ont l’impression de payer pour les mauvais. La progression des réseaux, des processeurs, permet aux automobilistes d’être de plus en plus connectés et de transmettre des informations très précises sur le comportement routier. Le smartphone est désormais capable de transmettre directement à votre compagnie d’assurance : le nombre de kilomètres roulés, les heures de circulation, la durée du trajet, etc. Votre assureur pourra tout savoir de votre conduite. Le prix de l’assurance qui en découle pourra donc être directement impacté. Autrement dit, si vous êtes un bon conducteur vous payerez moins.

 

Encourager la conduite sécurisée…

 

DriveQuant_smartphone_télématique_embarquée

 

Ces assurances connectées sont sources d’avantages pour les assurés comme pour les assureurs. Elles permettent d’ajuster les tarifs précisément et de faire évoluer le modèle ancestral de l’assurance de manière plus équitable. Mais elles permettent aussi d’encourager la conduite sécurisée en proposant une réduction tangible du prix de l’assurance en cas de bonne conduite. Ce qui au niveau de la société est évidemment vertueux.

Par ailleurs les assurances connectées peuvent permettre de réduire les procédures de remboursement, notamment en cas d’accident par exemple. L’assureur peut accéder à vos données de conduite grâce au smartphone. Il pourra lui-même réaliser le constat et pourra le cas échéant accélérer les procédures. 

Certaines solutions, comme celles de DriveQuant, proposent également des modules de coaching qui permettent d’améliorer votre conduite et éventuellement pour le conducteur de profiter de primes plus basses. Cette nouvelle façon de voir l’assurance est synonyme d’une relation plus personnalisée entre conducteur et assureur.

 

Selon une étude européenne de Deloitte, le marché de l’assurance automobile connectée représentera plus de 2,2 milliards d’euros en France d’ici 2020 (soit 12 % du marché français). Toujours selon Deloitte, 17 % des contrats d’assurance automobile en Europe pourraient être associés à une solution de télématique embarquée en 2020...

 

Charge véhicule électrique

Recevez notre Newsletter

Recevez toute l'actualité des véhicules et conducteurs connectés.

Laissez un commentaire