hero_home

Flotte auto : réduire le TCO et améliorer la sécurité des collaborateurs avec la télématique embarquée

David A.
Par David A. - 03/09/18 10:36

Les solutions de télématique embarquée se perfectionnent tous les jours. Certaines start-up au fort potentiel d’innovation contribuent largement à cette progression en particulier en les rendant accessibles depuis un smartphone. Aujourd’hui les outils de télématique s’avèrent particulièrement pertinents pour les gestionnaires de flotte automobile. Une bonne utilisation des données des véhicules et de leurs conducteurs permet de générer des économies à différents niveaux : baisse du poste carburant, diminution de la sinistralité, et une meilleure productivité. Autre atout non négligeable de la télématique embarquée : son impact sur la sécurité des collaborateurs.

 

Les avantages économiques induits par la télématique embarquée seraient l’une des clés du développement de ce marché en forte expansion. Aujourd'hui, la majorité des entreprises y ayant recours sont des PME équipées de flottes de 10 à 20 véhicules, mais la télématique embarquée intéresse aussi des groupes possédant des flottes de plusieurs milliers de véhicules. Certains groupes ont même été jusqu'à créer leur propre solution. Mais aujourd'hui une start-up innovante telle que DriveQuant propose des solutions évolutives qui permettent de s'adapter aux impératifs de gestion de flottes de chaque entreprise.

 

La télématique embarquée un vecteur précieux d'aide aux gestionnaires de parc

 

Bouton-HELP

 

Les données récupérées par les solutions de télématique embarquées sont de plus en plus riches, puisqu’elles peuvent aujourd'hui concerner toutes les informations du tableau de bord. Certaines solutions permettent de contrôler, par exemple, si un moteur est en surchauffe, quel est le comportement d'un conducteur dans les virages, comment il conduit sous la pluie. « Les opérateurs de télématique embarquée sont en mesure d’apporter des informations de plus en plus nombreuses et pertinentes au gestionnaire de flotte », précise Augustin Leman, Directeur du Développement de DriveQuant. « Nous sommes capables de récupérer, d’analyser et de fournir un rapport de conduite pour chaque conducteur, ainsi que toutes les informations dont un gestionnaire de flotte peut avoir besoin en temps réel. Par exemple, la modélisation de l’incidence du comportement routier sur les coûts de maintenance (usure du véhicule), simplifie le calcul du TCO » ajoute Augustin Leman. Les solutions destinées aux gestionnaires de flotte permettent d’isoler certains indicateurs dans l'optique de diminuer le coût unitaire du véhicule et évidemment ceux relatifs à l'entretien et à l'assurance ». Aujourd'hui le smartphone du conducteur permet de remonter des informations très précises. Des alertes sont alors automatisées et personnalisables par le gestionnaire de flotte. Cela va de même pour la maintenance prédictive des pièces des véhicules, comme les pneus, freins ou amortisseurs. Cela permet de faire les entretiens au bon moment, et ainsi éviter les surcoûts liés à des entretiens trop tardifs voire à d’éventuels sinistres.

 

Améliorer la sécurité des conducteurs et réduire les accidents du travail

 

INFOGRAPHIE1-1

 

Toutefois, la première demande des entreprises concerne la sécurité de leurs conducteurs ; vient ensuite la réduction des frais de carburant. À partir du moment où l'on sensibilise les collaborateurs à leur style de conduite, leur comportement change, au même titre que leur consommation de carburant baisse. Beaucoup d'entreprises utilisent des solutions de télématique uniquement pour réaliser des économies sur le carburant. Dans le cas des solutions proposées par DriveQuant, les capteurs du smartphone détectent en outre les accélérations trop marquées, les virages secs, les freinages brusques, etc., et remontent le “score de conduite” au salarié et au chef de parc. Ensuite, différentes actions sont possibles. Ces informations permettent de contrôler facilement les performances globales de conduite et de valoriser les comportements positifs, mais aussi de responsabiliser les chauffeurs et les inciter à adopter une conduite plus sûre et responsable. La pédagogie auprès des salariés est relativement simple à mettre en place puisque ces derniers voient aussi les résultats au jour le jour. Par exemple, un gestionnaire de flotte peut féliciter un conducteur pour la qualité de sa conduite (peu risquée, avec une consommation de carburant maîtrisée), ou encore divulguer des conseils à l’un d’entre eux qui présenterait une conduite à fort risque d’accident, directement sur son smartphone. Les accidents de la route constituent la première cause de mortalité au travail, soit 483 décès en 2015 en France. Dans le cadre d'une politique de gestion de flotte responsable, le gestionnaire peut organiser organiser des challenges pour les inciter à conduire plus prudemment et de manière plus économe.

 

Des économies de coûts rapidement quantifiables au niveau de l'assurance

 

INFOGRAPHIE

 

La télématique pourrait aussi avoir une incidence conséquente sur les primes d’assurance. Selon Arval, les assureurs promettent des baisses généralement comprises entre 5 et 15% si le client équipe sa flotte de solutions télématiques, et si l’entreprise a vraiment un plan d’action déterminé. L’entreprise doit en effet avoir la volonté de mettre en place des actions structurantes en termes de sécurité du conducteur. Les assureurs ont bien compris qu’une meilleure conduite veut dire moins de sinistres et moins de réparations. Dans le TCO, l’assurance représente environ 10%, et certains gestionnaires de flotte pourraient réaliser des économies allant jusqu'à la dizaine de milliers d’euros de prime d’assurance grâce à la télématique embarquée.

 

Simplifier l’accès aux solutions de télématiques embarquées via le smartphone

 

DriveQuant_app-homeL’apport des starts-up au développement de l’usage de la télématique embarquée tient à leur agilité à développer sur des smartphones des solutions qui nécessitaient auparavant impérativement un boitier coûteux et compliqué à installer dans un grand nombre de véhicules. « Aujourd’hui, nous sommes capable de proposer, à partir d’un mobile, des solutions techniquement aussi performante que les boîtiers. Elles sont plus simple à installer, évidemment moins coûteuses et contrairement aux idées reçues, les conducteurs, et particulièrement « les millenials », n’ont pas d’objection à les utiliser » confirme Augustin Leman.


Seulement 23% des gestionnaires français de flottes automobiles ont équipé les véhicules de solutions télématiques embarquées, contre 33% au niveau européen. Mais la progression est importante en France avec un taux de croissance de 10 à 15% au cours des dernières années.

 

 

Pour en savoir plus sur les solution de télématique embarquée de Drive Quant, cliquez sur le bouton ci-dessous :

La télématique embarquée pour les flottes automobiles

Charge véhicule électrique

Recevez notre Newsletter

Recevez toute l'actualité des véhicules et conducteurs connectés.

Laissez un commentaire