hero_home

La gestion de flotte à l'heure du Smart Data

David A.
Par David A. - 25/06/19 14:44

La gestion de flotte a pris le virage de la data grâce aux outils de collecte et d'analyse d'un grand nombre de données provenant directement du véhicule ou de son conducteur : mesure et optimisation de la consommation de carburant, suivi des trajets et du kilométrage, estimation des émissions polluantes, maintenance et entretien des véhicules, analyse du comportement des conducteurs…  Au fil du temps ces données sont devenues fondamentales pour le gestionnaire de parc qui cherche à optimiser son TCO. Si l'exploitation de la donnée télématique est souvent assimilée à celle pratiquée par les géants du Big Data avec les craintes d’excès qui l’accompagne, chez DriveQuant nous la concevons plutôt sous l’angle du Smart Data. Big Data ou Smart Data, quelle différence ?

 

la_gestion_de_flotte_Smart_Data

 

La télématique embarquée a le vent en poupe chez les gestionnaires de flotte

 

La télématique embarquée a très largement gagné en popularité chez les opérateurs de flottes. Et pour cause : face à des parcs de plusieurs centaines voire milliers de véhicules dans certaines entreprises, il est devenu nécessaire de disposer d’outils data fiables pour les accompagner dans leur analyse des coûts et l’entretien des véhicules.

 

gestion-flotte-drivequant

 

En effet, le secteur a pris conscience du coût que représentent ces flottes, souvent plus élevé qu’il n’y paraît. Peu d’entreprises parviennent à avoir une vision exacte des dépenses réalisées au cours de l’année écoulée. D’après une étude récente publiée par le cabinet RRMC, et si l’on prend en compte l’ensemble des coûts, une flotte pourrait se chiffrer en moyenne à 12 000 euros par véhicule, ce qui peut représenter 1,2 millions d’euros pour un parc de 100 voitures. C’est pourquoi les acteurs du marché ont actuellement une métrique en tête : le calcul du TCO (coût total de possession) par véhicule.

 

DriveQuant_smartphone_télématique_embarquée

Cliquez sur l'image pour lire l'article

 

L'éco-conduite peut constituer une très bonne variable d'ajustement des coûts

 

Si les grands groupes étaient déjà relativement bien équipés en logiciels« nous nous sommes aperçus que les PME l’étaient rarement. Or pour les PME aussi, la maîtrise du coût d’un véhicule, et donc le TCO est important. Faire baisser le coût d'exploitation d'un véhicule constitue une très bonne variable d’ajustement de coûts pour les entreprises, pratiquement indolore pour les salariés, contrairement à bien d'autres méthodes. Dans le cas de la télématique embarquée via le smartphone, il ne s’agit que de les former à adopter les bons comportements routiers en termes de sécurité et d'éco-conduite » affirme Olivier Grondin, co-fondateur de la scale-up française DriveQuant.

 

DriveQuant_écomobilité

Cliquez sur l'image pour lire l'article

 

La pédagogie pour lever les réticences liées au Big Data

 

Amorcé il y a déjà plusieurs années, l’essor de la télématique a également apporté la possibilité de recevoir des données en temps réel sur les véhicules, à l’aide d’un boîtier installé à l’intérieur du tableau de bord, mais aussi sur le comportement du conducteur via son smartphone.

Mais l’activation du boîtier peut constituer une phase critique, sur un marché français encore frileux à l’égard des fonctions de géolocalisation et à une époque où la question de « privacy » des datas reste un sujet sensible (outre les coûts de déploiement et de maintenance qu'impliquent ce type dispositif physique). « Avoir des véhicules connectés soulève encore des réticences de la part des salariés et des syndicats » précise dans Le nouvel Économiste Aurélie Niel, Responsable Grands Comptes Fleet pour le groupe DKV Eurodata. Olivier Grondin, tempère : « Chez DriveQuant, nous avons mis en place des systèmes de coaching et de gamification qui permettent à l'utilisateur d'intégrer que les données sont également collectées dans son propre intérêt ».

 

DRIVE_QUANT_SECURITE_AU_TRAVAIL_TELEMATIQUE

 

Les accidents de la route : première cause de mortalité au travail

 

Les critères qui permettent de maîtriser le TCO d’un véhicule et ceux qui permettent d’optimiser la sécurité des conducteurs sont souvent les mêmes : analyse des trajectoires, accélérations et freinages brusques, qualité des infrastructures routières utilisées. Autant de critères passés au crible par les solutions DriveQuant« C’est en ce sens que nous préférons parler de Smart Data chez DriveQuant », ajoute Olivier Grondin. Il ne faut pas oublier que les accidents de la route représentent encore aujourd’hui une part considérable des accidents du travail. « En contribuant à former les collaborateurs d’une entreprise aux principes de l’éco-conduite, nous contribuons d’une part à améliorer leur sécurité, et d’autre part réduire le TCO d’un véhicule. Voilà pourquoi nous trouver plus juste de parler de Smart Data » conclut Olivier Grondin.

 

route-premiere-cause-mortalité-travail

 

DriveQuant : RGPD by design, un gage de confiance pour les utilisateurs

 

Par ailleurs Philippe Moulin, CEO de DriveQuant ajoute : « DriveQuant est RGPD compliant by design ». En ce sens « nous faisons plus que le cadre légal car cela va dans l’intérêt des sociétés pour qui nous travaillons ».

 

DriveQuant_RGPD_REPONSABILITE

Cliquez sur l'image pour lire l'article

« C’est un gage de confiance vis-à-vis de nos clients. Le niveau de sécurité des données que nous collectons correspond à ce qui se fait de mieux actuellement. Et puis pour le client final, nous avons également un haut niveau d’exigence : nous n'exploitons pas les données dans un autre objectif que celui voulu par notre client. » 

 

La télématique embarquée pour les flottes automobiles
Charge véhicule électrique

Recevez notre Newsletter

Recevez toute l'actualité des véhicules et conducteurs connectés.

Laissez un commentaire